Epargner sa Bankroll d'une sévère amputation lors des premiers pas

Pour rappel, le terme « Bankroll » désigne le budget total destiné au poker dont dispose chaque joueur. Quelque soient les motifs qui pousse chaque personne à s'orienter vers le poker en argent réel, la notion de Bankroll doit toujours être posée en tête.

Comme tout projet, le poker fait appel à un investissement, à un budget ou Bankroll. L'objectif de tout joueur, dans ce cadre, est donc d'avoir une Bankroll positive – c'est-à-dire avec des bénéfices et des profits – et non une Bankroll négative – des pertes et des dettes en perspective - En ce sens, le monde du Poker est cruel. Le but donc est d'apprendre à limiter les pertes autant que possible et surtout éviter les grosses pertes dans la Bankroll.

Pour éviter les gros trous dans le budget destiné au Poker, des petites règles simples peuvent éviter le désastre. Le point commun entre elles réside dans un fait simple : l'on ne perd pas ce que l'on ne mise pas. Pour éviter les déceptions et les pertes conséquentes d'argent, l'on doit se poser cette question avant d'entrer sur une table de poker : quelle est la limite psychologique et financière dont on dispose ? La réponse à cette question est que si l'on ne dispose pas d'un budget de 10 fois le montant de la cave – Buy-in – et de la force mentale nécessaire pour aller le risquer, il est inutile de s'asseoir et préférable de rentrer chez soi ou faire du shopping avec cet argent. Ce questionnement est la première étape à franchir sur ce chemin tortueux qu'est la sauvegarde et l'accroissement de la Bankroll.

Une fois la question éludée et le mental prêt aux féroces batailles sur les tables, le joueur doit entrer dans une phase d'analyse. Il doit avoir pleine conscience de son niveau d'expérience réel et sa situation financière réelle. Sur le plan expériences, le joueur de poker ne doit pas prendre le risque de s'asseoir sur une table sans avoir un minimum de connaissances sur la nature des joueurs présents. Suivant une phrase célèbre, si vous n'arrivez pas à déterminer qui est le pigeon de la partie après 30 minutes de jeu, c'est que c'est vous. Il est plus qu' impératif de connaître les différents type de joueurs assis avec vous sous peine de vous retrouver à nager avec des Sharks et des Jackals. Situation qui vous coûtera très cher et cela est garanti. Sur le plan financier, il est tout à fait conseillé de ne pas aller sur une table où la cave et les blinds sont totalement disproportionnelles au budget prévu. L'on ne resterait que quelques minutes tout au plus avec en prime une Bankroll fondue comme neige au soleil. L'intérêt, ici, est donc de choisir judicieusement la table à laquelle l'on souhaite jouer.

Cette série de conseils n'est peut-être pas faite pour gagner conséquemment des sous en plus mais elle peut permettre d'éviter d'en perdre de manière significative. De plus, encore une fois, et l'on ne se lassera jamais de le dire : l'argent que l'on ne mise pas, c'est de l'argent déjà à soi et dans la poche.