Règles du Texas Holdem Poker

Le texas hold'em poker se joue avec un jeu de 52 cartes.

La carte la plus forte plus forte est l'As, la carte la plus faible est le 2.

Le croupier distribue deux cartes cachées à chacun joueur de la table, il faut que chaque joueur combine sa main de deux cartes avec cinq autres cartes découvertes (disposées au milieu de la table) qui sont communes à tous.
Il va falloir former la meilleure combinaison de cinq cartes avec les sept cartes dont vous disposez, les 2 dont vous êtes le seul à connaître et les cinq cartes communes à tous.
Vous avez le droit d'utiliser les 2 cartes de votre main, une seule carte, ou même aucune.

Voici le classement des mains (combinaisons) que vous devez former avec 5 cartes, par ordre d'importance :

La Quinte royale (Royal Flush), la meilleure des combinaisons.
Il s'agit d'une quinte flush du 10 à l'As.

Royal Flush

La Quinte Flush ou Quinte Couleur (Straight Flush)
Une quinte flush est une série de 5 cartes qui se suivent de la même couleur.

Quinte Flush

Le Carré (Four of a Kind)
Un carré est composé de quatre cartes de même valeur.

Carré

Le Full ou Main Pleine (Full House)
Un full est composé d'un brelan et d'une paire.

Full

La Couleur (Flush)
Une couleur est composée de cinq cartes de la même couleur.

Flush

La Quinte (Straight)
La quinte est une suite de cinq cartes. Une quinte doit contenir obligatoirement un 5 ou un 10.

Quinte

Le Brelan (Three of a Kind)
Un brelan est constitué de trois cartes de même valeur.

Brelan

La Double Paire (Two Pairs )
Une double paire est constituée de deux cartes de même valeur et d'une autre série de deux cartes d'une autre valeur.

Deux paires

La Paire (Pair)
Une paire est constituée de deux cartes de même valeur.

Paire

Carte la plus élevée (High Card)
Si aucun joueur n'a formé de combinaison, le joueur ayant la plus haute carte remporte le pot.

High Card

 

Un coup de poker ne se gagne pas nécessairement avec un trés beau jeu, souvant deux paires suffisent, ou même une paire, parfois personne n'est capable de constituer une seule paire, le gagnant est alors celui qui a la plus forte carte isolée dans ses 5 cartes.

Exemple : Si vous avez un As et l'autre joueur un Roi, même avec 4 autres cartes différentes, c'est vous qui gagnez.
Et si vous avez tous les deux un As, c'est celui qui aura la plus forte carte ensuite qui l'emportera.

Cet exemple est capital car il vous donne la notion de ce qu'est le "Kicker", le kicker est la carte d'appoint, la carte d'accompagnement de votre jeu, celle qui fait souvent la différence.
Vu qu'il y a 5 cartes communes, le Kicker intervient fréquemment au texas holdem, bien plus souvent qu'au Poker fermé traditionnel.

Un autre exemple : Supposons que les 5 cartes communes soit : Dame, Dame, 8, 4, 2
Vous avez : Dame, Roi
L'autre joueur : Dame, 10
C'est vous qui gagnez, car vous avez tous les deux un Brelan de Dames, mais vous, vous avez un meilleur Kicker.

Les mises

Au poker, pour participer au coups, chacun mise des jetons représentant des sommes plus ou moins importantes, si vous ne misez pas, vous renoncez à remporter le coup et vous attendez la donne suivante.
Quand vous misez, c'est dans le but de remporter les jetons des autres joueurs dans le coup, soit parce que vous avez le meilleur jeu (la meilleure combinaison de 5 cartes) soit parce que vous avez réussi à le faire croire, le bluff.

Autour d'une table de Poker, il y a plus ou moins de joueurs, généralement de huit à dix, mais le jeu peut se jouer à quatre ou cinq ou même à deux, en tête à tête, ce qui est le cas dans les finales de tournois.

Démarrer la partie

Chaque joueur distribue les cartes à son tour. Dans les salles de poker en ligne ou les casinos sur terre ferme, c'est un croupier ou "Dealer" qui le fait pour les joueurs, mais dans tous les cas, on place le "Bouton" devant le joueur qui donne les cartes ou qui est supposé les donner quand c'est un croupier qui le fait à sa place. Avant que les cartes ne soient distribuées, les deux joueurs assis directement à gauche du donneur placent des mises forcées appelées les " Blindes" ou "Blinds" qui signifie aveugle en anglais, le but de ces Blindes est de déjà constituer un enjeu, de créer un Pot.
Le joueur assis directement à coté du donneur place devant lui la petite Blinde (Small Blind), et le joueur suivant la grosse Blinde (Big Blind) qui est le double.
Lorsque les Blindes sont posées, le coup peut véritablement commencer, le dealer distribue deux cartes (cartes cachées) à chacun.
Commence le premier tour de mises, le premier à parler est le joueur placé directement à la gauche de la grosse Blinde et ensuite dans le sens des aiguilles d'une montre.

Chacun va décider si ses cartes valent ou non la peine de s'engager dans le coup, vous pouvez soit passer (jeter vos cartes et attendre le coup suivant), soit payer (miser des jetons à hauteur de la grosse Blinde), soit relancer (miser au moins le double de la grosse Blinde).

Dans une partie de "No limit", vous avez le droit de miser la totalité de vos jetons si vous le souhaitez, vous annoncez alors "Tapis" ou "All-in".
Le principe est que vous payez plus ou moins cher ou vous décidez de faire payer plus ou moins cher la participation au coup.
Le premier tour de mise se termine quand la plus grosse mise a été égalisée par un ou plusieurs joueurs et que les autres ont passé, si un joueur mise gros et que personne ne le paye, il remporte les jetons déjà misés sur le tapis (le pot) et le coup est terminé, on passe au suivant. Mais généralement ce tour de mises n'est qu'un début, c'est alors que l'on passe au "Flop".

Le Flop

3 cartes sont placées au milieu du tapis, chacun a 5 cartes en tout à sa disposition, deux qu'il a dans la main et trois sur le tapis communes à tous le monde.
Le joueur peut alors juger si les trois nouvelles cartes améliorent ou non sa main de départ. On va donc faire un nouveau tour de mises.
Le joueur qui parle en premier est maintenant, et jusqu'à la fin du coup celui qui est immédiatement placé à la gauche du donneur, donc celui qui est à la petite Blinde.
Les autres joueurs s'exprimeront dans le sens des aiguilles d'une montre, celui qui parle en dernier étant toujours le donneur (bouton).
Le premier peut décider de dire "Check" ou "Parole" ce qui signifie qu'il ne mise pas mais qu'il reste dans le coup et se réserve le droit de miser, de relancer, ou de passer si les suivants misent.
Il peut aussi décider de miser à son grès une plus ou moins grosse quantité de jetons, jusqu'à dire tapis s'il le veut.
Si un joueur mise, les autres ont à leur tour le droit de passer (abandonnant ainsi le coup), de payer la mise ou de relancer.
Parfois un seul joueur mise et personne ne le paye, il remporte alors le pot et c'est la fin du coup. D'autre fois, aucun joueur ne mise, tous le monde dit "Check", le pot reste en état.
D'autre fois enfin, plusieurs joueurs misent et le coup se poursuit.
Quand les enchères sont terminées, on dévoile le "Turn".

Le Turn

Le "Turn" c'est la quatrième carte commune, là encore le coup peut se terminer si un joueur mise et que personne ne le paye.
Si au moins deux joueurs restent en course, on va ouvrir une cinquième et dernière carte commune, la "Rivière" (River).

La Rivière

Si vous êtes encore dans le coup à ce stade, vous avez tous les éléments, 7 cartes en tout pour savoir quelle est votre meilleure combinaison.
On va procéder au dernier tour de mise qui commence comme précédemment par le joueur placé immédiatement après le donneur.

Plusieurs possibilités, un joueur mise, plus ou moins gros, le ou les autres joueurs qui étaient restés dans le coup jusqu'ici passent, le joueur qui a misé remporte le pot sans même avoir à montrer ses cartes.
Deuxième solution, un "Check" général, c'est à dire que tout le monde veut rester dans le coup, mais sans miser plus cher, il va falloir comparer les combinaisons de chacun pour déterminer qui a gagné le pot.
Troisième solution, un joueur mise, un ou plusieurs joueurs le paye en annonçant "Call", c'est à dire qu'il paye pour voir. Dans ces deux dernier cas c'est le moment de vérité.
L'abattage des cartes (le Show Down).

L'abattage

On va savoir enfin qui a gagné, les joueurs doivent ouvrir leurs deux cartes qui étaient jusqu'à là cachées et les montrer. Le joueur qui remporte le pot est celui qui a la meilleure mains de poker de 5 cartes. S'il y a égalité entre deux joueurs, le pot est partagé entre eux deux.

Questions :

Que se passe-t-il si quelqu'un mise plus que votre tapis ?
Vous pouvez toujours suivre, mais vous ne gagnerai qu'à hauteur de votre propre tapis.
Exemple : Deux joueurs sont à tapis avec 10€ chacun, et que vous décidiez de suivre avec votre tapis de 5€, si vous gagnez le coup, vous triplez et remportez un pot d'uniquement 15€.
Les autres joueurs se disputent les 10€ qui restent dans un pot sur le côté que l'on appellera"Side pot".

Envie d'aller plus Loin ?

Le site Poker-Texas-Holdem propose de nombreuses informations sur le Texas Hold’em, ses règles, le déroulement d’une partie ainsi que de nombreuse astuces et stratégie à adopter pour devenir un bon joueur de poker. Par exemple en apprenant à bluffer ou à lire les autres joueurs et leurs mains.