L'art d'utiliser le Check-Raise

Une fois qu'un joueur commence à jouer au poker, le Check-Raise est généralement la première stratégie à laquelle il peut faire face mais également celle qu'il intègre dans son répertoire de techniques stratégiques. Il en est de même pour la technique du Check-Call bien que cette dernière soit plus passive. Le principal danger dans l'utilisation du Check-Raise réside dans le fait qu'une utilisation abusive ou mal placée peut mettre le joueur qui l'applique dans une situation où son Stack est mis en danger imminent. L'on peut se demander alors pourquoi utiliser le Check-Raise ? Les réponses sont : pour déstabiliser un adversaire et le décevoir grâce à la pression exercée par cette technique mais également dans une optique de coup défensif. A noter que l'efficacité du Check-Raise est surtout optimale en Limit Holdem car le degré de violence de ce coup est atténué dans la variante NL du Holdem. Le jeu sur Internet est également largement marqué par les Check-Raise allié au fait que la notion de Timing Tells.

Pour optimiser l'effet d'un Check-Raise, donner une bonne image de joueur TA - Tight–Agressive - sur la table est préconisée. De plus, la pratique du Check-Raise offensif envers la victime doit lui donner le sentiment étouffant d'être pris au piège sans lui donner la possibilité psychologique de se coucher.

Concernant l'art d'utiliser le Check-Raise, il existe une stratégie de défense très profitable en cash-game. Ce coup est nommée Check-Raise défensif. En effet, il arrivera que parfois, l'on se retrouve avec des mains marginales qui seront, toutefois, temporairement supérieures à celles des adversaires. « Temporairement » car une paire ne tient pas longtemps face à un tirage de Quinte Nuts. Le Check-Raise dans ce cas de figure, permet de faire coucher l'adversaire sans lui donner la possibilité de tirer à la Turn sa Quinte à petit prix. L'avantage du Check-Raise est d'ordre psychologique. De plus, l'utilisation du Check-Raise permet une récolte d'informations immédiates sur les mains des joueurs adverses. Une main check-raisée mais sur-relancée est une main sûre d'être battue. Une main check-raisée mais juste suivie démontre la faiblesse d'un adversaire qui paie pour voir un tirage sortir. Il est important de savoir que la stratégie ne peut s'avérer payante que si une étude des tells des adversaires à été établie. Sans ces informations, le risque est important.De ces quelques cas de figures, sont issus la stratégie Check-Raise défensif.

Néanmoins, le Check-Raise, de par la position de domination psychologique qu'il procure, est une pratique orienté également et essentiellement vers un jeu offensif. L'objectif dans ce cas de figure, est de rentabiliser les mains très fortes, voire les Premiums Hands de type AA – KK – AK – QQ – JJ – TT. En ce sens, la stratégie consiste à effectuer le Check-Raise en vue d'obtenir un gros pot. Le coup se joue en deux temps. Le Check met en place le piège pour embourber les adversaires, ensuite lorsque la carte suivante apparaît, la relance moyenne donne le coup de grâce. L'adversaire est engagé et ne lâchera plus sa main jusqu'au Showdown où il paiera son erreur de jugement par rapport à la Monster Premium en main que vous détenez. En attendant, le Check-Raise aura permis un grossissement optimal du pot.