Gérer les Nuts

Pour rappel, les « Nuts » désignent la main la plus forte possible sur une donne. Comme il a souvent été dit, le facteur « chance » est un concept présent sur les tables de Poker. Toutefois, même avec la plus grande chance du monde, un mauvais joueur reste un mauvais joueur et ne peut pas prendre des victoires aux joueurs pro. En ce sens, flopper une Quinte Flush, un Carré ou une Quinte Nuts relève plus d'une pure chance que de l'influence de n'importe quel joueur présent sur la table - a condition que ce soit un jeu franc et sans tricheries - , la chance ne suffit pas car cela ne sert à rien d'avoir les Nuts si l'on est pas capable de rentabiliser la main correctement. Partons donc du principe que si les Nuts arrivent 1 fois sur 500 donnes, il serait bête que cette - probablement seule et unique – fois, l'on n'arrive pas a générer un gros pot pour une simple erreur d'appréciation.

Dans cette dure tâche qu'est la rentabilisation de Nuts, il est important de savoir qu'il s'agit d'un exercice très complexe que tous les joueurs – quelque soit leur niveau – s'accorderont à affirmer. Aussi, une fois les Nuts acquis, la chance n'ayant plus sa place, maintenant seuls les talents du joueur influenceront les résultats financiers de la donne.

3 techniques particulières à réaliser peuvent se révéler très profitables dans le cas de Nuts. Suivant les différents facteurs agissant sur la donne, les 3 techniques peuvent être utilisés soit séparément, soit de manière complémentaire. De plus, ces techniques nécessitent une certaine expérience. Ainsi, nous avons donc la technique de la Value-Bet, le Check-Raise et le Slowplay.

La Value-Bet comme son nom l'indique, est une mise de valorisation. Son utilisation ne requiert pas obligatoirement une main gagnante flopée mais dans le cas de Nuts, elle peut s'avérer très destructrice pour les adversaires. La mission consiste à miser peu mais d'une manière très travaillée afin d'attirer le maximum de jetons dans le pot sur le Flop, la Turn et la River. Ce travail est basé sur le fait d'offrir une côte favorable à l'adversaire afin de l'inciter à aller jusqu'au bout.

Le Check-Raise consiste à mettre les adversaires dans le doute et dans une obligation psychologique de continuer à jouer pour défendre ce qu'ils ont déjà investi dans le pot. En effet, un Check est généralement signe de faiblesse, ce qui mettra l'adversaire dans un premier état de confiance. L'action Raise ou Re-Raise par la suite, est l'action qui plongera l'adversaire dans l'incertitude et la frustration de son égo. Les deux sentiments combinés de l'adversaire le pousseront à faire un faux-pas issu d'un égo meurtri. Sur le principe, un doute doit toujours être comblé. De plus, même si l'adversaire se couche, les jetons misés sont déjà à vous.

Le Slowplay est assurément la technique la plus rentable pour des Nuts. A noter qu'elle peut s'avérer très dangereuse pour la Bankroll quand l'on n'a pas un jeu très fort. La stratégie à adopter consiste donc, à paraître très faible devant des adversaires qui misent. Tout l'intérêt est donc de caller toutes les relances, attendre que l'adversaire améliore son jeu et attendre la River pour asséner le coup final.