Faire grossir son stack rapidement

Selon le type de jeu notamment tournois ou cash-games, les manières de jouer les mains au poker se révèlent assez différentes voire spécifiques. Pour rappel, le Stack est la somme que possède chaque joueur sur sa table. Donc à ne pas confondre avec le terme « Bankroll » qui désigne le budget total destiné au poker dont dispose chaque joueur. Cette distinction faite, il est plus aisé d'étudier les différentes manières de gérer et accroître rapidement son stack. Avant de procéder à ces différentes techniques, des conditions au préalable, sont à respecter. La première, l'on ne doit pas se focaliser uniquement sur ses cartes mais surtout sur les joueurs adverses. La seconde, être prêt à accepter que les victoires ne se font pas uniquement sur des mains gagnantes. Une fois ces deux principes essentiels acquis, les techniques ascendantes telles que le stealing blind, le resteal et le squeeze - qui permettent une montée fulgurante du stack - sont envisageables.

Dans un premier temps, le vol de blinds ou Stealing Blind doit être maîtrisé. Cette méthode consiste à – comme son nom l'indique – voler les blinds. Pour réaliser ce vol technique, l'on doit être en position Cut-off ou de Deal. Être dans une position middle se révèle assez délicat car le manque d'informations sur les intentions des joueurs qui suivent peut devenir fatal pour le Stack. Donc, le principe consiste à relancer fortement – 5 fois la Big Blind en moyenne – après avoir vu les actions de tous les joueurs, dans le but de faire croire que l'on a une main très forte. Automatiquement, la magie devrait opérer si les blinds sont détiennent des mains faibles. Toutefois, faire attention aux limpeurs.

La stratégie supérieure au Stealing Blind est appelée Resteal. Il est, aujourd'hui, évident que la première stratégie est connue de tous les joueurs avec un minimum d'expérience. En ce sens, le Resteal est la technique de contre-attaque du vol de blinds. Le but est donc de repérer le ou les voleur(s) de blinds de la table. Lorsque celui-ci intentera une action de vol, l'objectif est donc de sur-relancer le voleur. Une sur-relance de 3 fois sa relance devrait être efficace. De plus, la plus-value tirée de cette stratégie est l'obtention du respect du voleur de blinds puisque maintenant, il réfléchira à deux fois avant de retenter le coup.

L'ultime étape de cette stratégie de « haut vol » est appelée le Squeeze. Le vice est poussé plus loin. Désormais, l'objectif est de tenter un razzia sur la table. Fini les 2 ou 3 joueurs à taxer, il s'agit maintenant de procéder à un move déstabilisant toute la table. Trois seules conditions : être en position Cut-off, Deal ou Blinds, avoir une main correcte et un Stack crédible. Le principe est le même sauf que maintenant, l'on sait qu'il y'a des limpeurs dans le coup. Le but maintenant est de relancer très fort. Prévoir 10 à 15 fois la Big Blind et même All-in. Sur ce coup-ci, le haut risque de l'action n'a d'égale que le gain conséquent posé dans le pot. Donc, il faut se lancer.

Avec ces trois stratégies utilisées à bon escient, le Stack devrait rapidement prendre du volume en très peu de temps.